Pénurie de dentistes .

Répondre

Smileys
:beach: :beee: :beg: :big_boss: :biggrin: :blackeye: :blink: :blum3: :blush2: :boredom: :bye2: :cards: :close_tema: :cool: :cray: :crazy_pilot: :d_clock: :d_sunny: :d_training: :dance: :dance2: :dash1: :derisive: :diablo: :dontknow: :drinks: :feminist: :fie: :focus: :friends: :give_heart: :give_rose: :good: :grin: :haha: :heat: :help: :hi: :Alvarin: :gigakach: :acute: :aggressive: :banned: :D :) ;) :( :o :shock: :? 8-) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :geek: :ugeek:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : Pénurie de dentistes .

Re: Pénurie de dentistes .

Message par Invité » jeu. 19 déc. 2019 07:56

Alors un dépistage par une infirmière avec une camera buccal cela part d'un bon sentiment mais c'est comme "un pansement sur une jambe de bois".

Cela ne remplace pas les soins si il y en a a faire ni la fabrication et la pose de prothèse pour qu'ils puissent s'alimenter!

Si cela ne sert qu'a faire une étude, pas besoin de caméra, il faudrait obliger les Ephad a avoir des contrats avec des dentistes rendu obligatoire.

Bon c'est certain qu'il n'y a pas d'implants a poser, mais il faut faire ces travaux quand même.

Re: Pénurie de dentistes .

Message par In.firmier » mer. 4 déc. 2019 07:49

"Certains n’ont pas vu de dentistes depuis des années" : des Ehpad testent le dépistage bucco-dentaire en téléconsultation

Depuis un an, les résidents de certains Ehpad bénéficient de dépistage bucco-dentaire, un pan de la médecine souvent totalement oublié chez les personnes âgées.
 L’infirmière Yvette Bordas filme la dentition d\'Anne-Marie, résidente à l’Ehpad de Sancerre. Le film et les photos sont ensuite analysés par un dentiste, à l’hôpital de Bourges.
L’infirmière Yvette Bordas filme la dentition d'Anne-Marie, résidente à l’Ehpad de Sancerre. Le film et les photos sont ensuite analysés par un dentiste, à l’hôpital de Bourges. (SOLENNE LE HEN / RADIO FRANCE)
avatarfranceinfoSolenne Le HenRadio France

Mis à jour le 06/11/2019 | 16:17
publié le 03/11/2019 | 06:36
PartagerTwitterPartager
Envoyer
LA NEWSLETTER ACTUNous la préparons pour vous chaque matin


"Bonjour Madame ! Je m’appelle Yvette, je suis l’infirmière qui vient faire le dépistage pour les dents" : Yvette Bordas sillonne les Ehpad de tout le département du Cher. Depuis un an en effet, les résidents de certains Ehpad, comme celui de Sancerre, où intervient cette fois-ci Yvette, bénéficient de dépistage bucco-dentaire, un pan de la médecine souvent totalement oublié chez les personnes âgées. Cette mesure de dépistage, grâce à de la "téléexpertise", vient même d'être généralisée à l'ensemble du département.
40% des pensionnaires ont besoin de soins

"Je vais faire des petites photos et des vidéos", explique-t-elle à la pensionnaire de l’Ehpad, Anne-Marie. Sur son chariot, un ordinateur est relié à une petite caméra en forme de brosse à dent : Yvette filme la dentition d'Anne-Marie. Anne-Marie vit dans cet Ehpad depuis trois ans, elle n'y avait jamais vu de dentiste, seulement le médecin coordinateur, un médecin généraliste.

On ne lui demande pas au médecin généraliste pour les dents, ce n’est pas son travail. Comme pour les yeux ou les oreilles…Anne-Marieà franceinfo

Pour Anne-Marie, pas de problème apparent de dentition, mais c'est une exception, note Yvette, l'infirmière spécialisée dans le dépistage bucco-dentaire. "Il y en a, on se demande comment ils font pour pouvoir manger, soupire-t-elle. On comprend pourquoi certains d’entre eux sont dénutris : certains n’ont pas vu de dentistes depuis des années."
Un dentiste analyse les photos et recommande (ou pas) d'aller consulter

Les photos et la vidéo prises par Yvette Bordas seront analysées par Manuel Fort, à distance, à l'hôpital. Lui est dentiste, à 50 km de là, à Bourges. "On arrive à voir à peu près 90% des pathologies. Souvent, ce sont des racines qui n’ont pas été soignées, explique-t-il. 40% des personnes ont besoin de soins. "

Les conséquences de dents non soignées peuvent être lourdes : problème de mastication, troubles digestifs, voire dénutrition. Lorsqu'il détecte un problème chez une personne âgée, Manuel Fort alerte alors l'Ehpad, qui à son tour prévient les familles, leur conseille d'emmener leur proche chez un dentiste alentour. Des enfants et petits-enfants qui souvent, ne s'étaient jusque-là pas inquiétés de la dentition de leurs aînés.

Des Ehpad testent le dépistage bucco-dentaire en téléconsultation - reportage Solenne Le Hen
--'--
--'--

Re: Pénurie de dentistes .

Message par La grosse Bertha . » mer. 13 nov. 2019 08:12

Re: Pénurie de dentistes .

Message par AdrienneL08 » mar. 12 nov. 2019 12:48

Re: Pénurie de dentistes .

Message par Cyrano de Begerac . » sam. 9 nov. 2019 08:00

Suite ..... à vous de trouver l'oiseau rare ..... :crazy_pilot:



© Kirill_M - Fotolia.com
04/11/2019

Recherche en odontologie

Appel à projets de l'IFRO

L'Institut Français pour la Recherche Odontologique lance un nouvel appel à projets autour du thème "santé bucco-dentaire". Les projets doivent parvenir à l'Institut au plus tard le 28 février 2020.

C’est le 20e depuis la création de l’Institut en l’an 2000, à l’initiative de l’ADF. L’Ifro a déjà alloué plus d’un million d’euros en récompense des travaux lauréats.
Ce nouvel appel vise à accompagner les jeunes chercheurs dans la mise en œuvre d’un projet innovant en recherche fondamentale clinique ou appliquée, et en lien avec la santé bucco-dentaire.
Les projets devront être portés par un jeune chercheur titulaire d’un doctorat d’université depuis moins de 5 ans et membre d’une unité de recherche. L’Ifro précise qu’il encourage les projets partenariaux (consortium uniquement académique ou impliquant des industriels).
Le montant maximum alloué sera de 10 000 euros.
La durée du projet financé est d'un an. Les travaux seront présentés par les lauréats lors du congrès de l'ADF en 2021.
Les formulaires de candidature, disponibles sur le site de l’ADF, sont à retourner avant le 28 février 2020.

Re: Pénurie de dentistes .

Message par Menut de Bergerac . » sam. 9 nov. 2019 07:53

A rajouter ! Bon courage les amis ! :drinks:




© D. R.
05/11/2019

Déserts médicaux

Augmenter le nombre d'étudiants

A la suite d'une étude centrée sur la problématique de la répartition inégale des professions médicales sur le territoire français, la Direction générale du Trésor recommande d’augmenter le nombre d'étudiants en odontologie.

La réforme du premier cycle des études en santé « pourrait être l’occasion de mettre en place des mesures permettant d’augmenter le nombre d’étudiants formés en dentaire », avance la Direction générale du Trésor, dans une note de 12 pages (Trésor-éco n°247) consacrée aux moyens de lutter contre les déserts médicaux. Le « 100% santé va potentiellement induire une hausse du recours », justifient les auteurs qui craignent des files d’attente et la hausse des prix non encadrés si l’offre de chirurgiens-dentistes n’augmente pas.

Cette proposition intervient à la fin d’une étude consacrée plus spécialement au problème de la répartition inégale des médecins. Les auteurs avancent l’idée d’une « adaptation temporaire et ciblée » de la liberté d’installation dans des zones particulièrement sur-dotées, et ce, en étroite collaboration avec les médecins « pour ne pas risquer d’affecter l’attractivité de l’exercice libéral ». Ils sont favorables à la mise en place de mesures au cours des études de médecine pour « accélérer l’amélioration de la situation des déserts médicaux ».

Anne-Chantal de Divonne

Re: Pénurie de dentistes .

Message par Menut de Bergerac » mar. 29 oct. 2019 07:43

Salut ben, tiens pour ton dossier, je t'envoie le journal . Amitiés . :drinks:


Publié le 26/09/2019 à 16:49
Société, Figeac, Lot
l'essentiel Recherche dentistes désespérément. A Figeac, le nombre de praticiens diminue d’année en année au grand dam des patients, toujours aussi nombreux qui ont, eux, de plus en plus de mal à décrocher un rendez-vous. Pas moins de six voire sept dentistes figeacois doivent partir à la retraite dans les mois à venir sans qu’aucun successeur ne se soit pour l’instant manifesté.

Re: Pénurie de dentistes .

Message par Ami » jeu. 24 oct. 2019 07:59

Re: Pénurie de dentistes .

Message par ben ben » mer. 9 oct. 2019 16:33

Re: Pénurie de dentistes .

Message par Patient » mer. 9 oct. 2019 07:54

Dentistes : prothèses 35 % de leur activités, 70%de leurs revenus . Est ce exact ?
Ensuite vous pouvez nous dire sur le reste à charge zéro, si je n'avance plus le prix de mes soins et de mes prothèses, qui paye le prothésiste, qui paye le dentiste ? Je comprend que c'est la sécu et les mutuelles, ce qui signifie que c'est encore moi qui paye à travers mes cotisations sécu et mutuelle, ou est le progrès ? Ou est l'arnaque ? Merci de bien vouloir l'expliquer .
Votre forum est riche, trop riche, vous pourriez l'éclaircir un peu, sa lecture en serait plus facile pour les lecteurs qui ne font pas partie des prothésistes . Merci .

Haut