Le murmure des lamentations !

Pour parler de tout ce que vous voulez
Protho lucide

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Protho lucide » mer. 9 mai 2018 15:56

Et alors ?? Ce n'est pas parce que vous avez deux, trois illuminés qui le font en toute illégalité quelque part en France dans la discrétion la plus totale que cela en devient légal ! Non, non, il faut une inscription et une réglementation au CSP pour avoir la moindre légitimité à exercer. J'attends de voir une photo d'une de vos nombreuses plaques, cela devrait être easy à montrer puisque d'après vous il y en a partout. Quant aux pathologies, je sous entends des patients avec des pathologies et des traitements généraux (maladies cardiovasculaires, cancers, diabète non équilibré, insuffisance renale et les traitements et pathologies associées etc...). Si le mec commence à partir en vrille sur le fauteuil parce que âgé, fragile, polymediqué, que vous ne savez pas distinguer une hypotension orthostatique d'un infarctus, ni vous servir d'un défibrillateur ou d'une seringue d'adré, ou que vous faites des empreintes au plâtre imaginons sur un patient ayant eu un actd d'irradiation des VADS, bonjour les dégâts ! Et quels C-D accepteraient de faire des examens préalables pour le compte d'une profession qui n'existe pas et dont personne en France n'a connaissance ?? Ce serait de la complicité d'exercice illégal ! Comment les ARS font elles pour contrôler l'activite de structures non déclarées et pour lesquelles il n'existe pas de réglementation en vigueur ? Il y a tout à construire pour rendre légale la denturologie, conseiller à des prothesistes crédules de se lancer dans l'aventure, il faut être vraiment suicidaire! Ou ces prothésistes vont ils trouver un diplôme d'État reconnu par le ministère de la santé ? Quelles conditions préalables d'obtention (université ou institut de formation d'intérêt public ?), quelles réglementations, quelles actes autorisés ou interdits, quelles connaissances médicales indispensables ? Et L'AFGSU obligatoire ? La déontologie ? Pourquoi vous ne le faites pas vous même dans ce cas ? Pourquoi ne posez vous pas votre plaque dans ce cas, n'ouvrez vous pas votre cabinet, vous ne vous mettez pas dans l'annuaire ??? Parce que c'est facile de de cacher derrière des vérités et des affirmations dont vous seuls avez connaissances, tranquillement derrière votre PC, mais il y a un monde entre vos affirmations fantasques et la dure réalité de la chose ! On a l'impression que vous n'avez aucune culture du monde médical ou paramédical pour etre a ce point à côté de la plaque !

BEN HAÏM

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar BEN HAÏM » mer. 9 mai 2018 16:58

Protho lucide a écrit :Et alors ?? Ce n'est pas parce que vous avez deux, trois illuminés qui le font en toute illégalité quelque part en France dans la discrétion la plus totale que cela en devient légal ! Non, non, il faut une inscription et une réglementation au CSP pour avoir la moindre légitimité à exercer. J'attends de voir une photo d'une de vos nombreuses plaques, cela devrait être easy à montrer puisque d'après vous il y en a partout. Quant aux pathologies, je sous entends des patients avec des pathologies et des traitements généraux (maladies cardiovasculaires, cancers, diabète non équilibré, insuffisance renale et les traitements et pathologies associées etc...). Si le mec commence à partir en vrille sur le fauteuil parce que âgé, fragile, polymediqué, que vous ne savez pas distinguer une hypotension orthostatique d'un infarctus, ni vous servir d'un défibrillateur ou d'une seringue d'adré, ou que vous faites des empreintes au plâtre imaginons sur un patient ayant eu un actd d'irradiation des VADS, bonjour les dégâts ! Et quels C-D accepteraient de faire des examens préalables pour le compte d'une profession qui n'existe pas et dont personne en France n'a connaissance ?? Ce serait de la complicité d'exercice illégal ! Comment les ARS font elles pour contrôler l'activite de structures non déclarées et pour lesquelles il n'existe pas de réglementation en vigueur ? Il y a tout à construire pour rendre légale la denturologie, conseiller à des prothesistes crédules de se lancer dans l'aventure, il faut être vraiment suicidaire! Ou ces prothésistes vont ils trouver un diplôme d'État reconnu par le ministère de la santé ? Quelles conditions préalables d'obtention (université ou institut de formation d'intérêt public ?), quelles réglementations, quelles actes autorisés ou interdits, quelles connaissances médicales indispensables ? Et L'AFGSU obligatoire ? La déontologie ? Pourquoi vous ne le faites pas vous même dans ce cas ? Pourquoi ne posez vous pas votre plaque dans ce cas, n'ouvrez vous pas votre cabinet, vous ne vous mettez pas dans l'annuaire ??? Parce que c'est facile de de cacher derrière des vérités et des affirmations dont vous seuls avez connaissances, tranquillement derrière votre PC, mais il y a un monde entre vos affirmations fantasques et la dure réalité de la chose ! On a l'impression que vous n'avez aucune culture du monde médical ou paramédical pour etre a ce point à côté de la plaque !


Cela fait 35 ans que des illuminés pratiquent la Denturologie, en toute illégalité bien entendu, 35 ans sans aucun accident , tu me fais penser aux juges qui chaque fois me pondez les questions suivantes : et si vous étouffez un patient en prenant les empreintes ? Et si votre client fait une crise cardiaque ? Et si vos prothèses leur donnes un cancer ? Toi t'es plus fort tu m'as trouvé ceux qui prennent plus de 10 médicaments: les polymédiqués !
T'as pas bien lu la réponse du bureau, relis la !
Quand aux prescriptions , nous avons des médecins qui délivrent facilement les prescriptions, des oto rhino laryngologistes aussi , scandalisés que leurs patients ne puissent pas se payer des prothèses chez un dentiste .

Mais l'essentiel qui te travaille c'est comment le Ministère de la Santé va nous intégrer dans le CSP, et bien comme les ostéopathes par exemple .
Oui tout est à mettre en place, et alors ? On t'attends pas pour ça .

Aucun " denturo " ( terme générique ) ne se cache , t'as qu'à chercher tu trouveras .
Nous ne conseillons jamais aux prothésistes de pratiquer la denturologie, nous les informons, nous les conseillons, leur moteur c'est l'intégration de nouvelles connaissances, c'est la récupération des actes que les prothésistes se sont laissé voler et surtout le fait de ne plus être un subalterne, c'est d'exercer librement leur profession. Mais vu ton discours ce n'est pas ton cas !!!!

Mais tu as raison, nous sommes des ânes ! Pourquoi tu parles à des ânes ? Pour leur faire manger du foin ?

Au fait protholucide mes deux, moi je signe de mon nom, et toi t'as peur de quoi que tu caches le tien ? Allez un peu de courage ..... :Alvarin:
Quel est le dentiste qui te dicte ton texte ?

La Grosse Bertha

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar La Grosse Bertha » mer. 9 mai 2018 18:08

Ben tu vois pas que c'est un abruti de dentiste, avec tout e qu'ils se prennent dans la tronche ils ont la haine ! Continue ta route mon ami . :good:

Marc

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Marc » mer. 9 mai 2018 18:55

Je ne suis pas dentiste, faut arrêter avec votre "dentistomania". Ils vous ont violé ou quoi pour être à ce point parano ? Je m'appelle Marc (tu veux aussi mon nom de famille, ma ville, mon adresse ? Ça d'avance à quoi ?), j'ai 26 ans et je suis en fin de BTS prothèse dentaire. Je suis tombé sur vous par hasard. Devant les reproches adressés à ma future profession, je me suis levé pour la défendre devant de pareils propos complètement aberrants. Que des dentistes viennent vous troller régulièrement sur ce forum cela ne m'étonne pas, tellement vous êtes convaincus que vous êtes dans votre bon droit alors qu'à part demeurer dans l'illégalité et dans l'indifférence générale du monde dentaire, il n'y a pas grand chose à tirer de vos interventions.

Je maintiens qu'une prise en charge de patients implique un statut de professionnel de santé et dans le cas de la denturo cela serait un statut paramédical pour la profession. Cette profession n'aura d'existence concrète et légale que le jour où elle aura une définition juridique professionnelle, un diplôme d'État, une formation reconnue par les instances publiques (avec une formation médicale en santé et en secourisme pour la sécurité des patients), des modalités d'accès réglementaire à la profession, une liste d'actes autorisés/interdits émanant du ministère de la santé (pris après avis de l'académie de chirurgie dentaire et de médecine) comme pour les autres professions paramédicales, une réglementation sanitaire, et un système de contrôle et surveillance de la profession, sans parler d'une déontologie, et d'une réglementation sur les tarifs prothetiques (à voir avec le code de la sécu), le tout inscrit au CSP. Sans cela, vous n'existez pas et vous compromettez même la santé publique car n'importe quel charlatan peut sans le moindre diplôme (ni même celui de prothesiste) se prétendre denturo et prendre en charge au black des patients dans des conditions sanitaires et de sécurité médicale plus que douteuses. Je dis ça je dis rien, mais vous brassez beaucoup d'air pour quedal.

Invité

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Invité » mer. 9 mai 2018 21:00

Denturo X a écrit :
mathieu a écrit :C'est juste, mais c'est surtout l'état qui l'a voulu : pour lui peu de remboursement de soins, et la prise en charge ded prothèses vendue aux assurances.
Les dentistes ont conservés leurs revenus en perdant un peu de leur âme de soignant, en gagnant un mal-être certain (les gens du forum vont encore me tomber dessus, mais les études le montrent) et cela n'y est pas étrangé.
Les grands perdants sont les patients qui méritent des soins correctement pris en charge et les prothésistes dont les travaux sont devenus une variable d'ajustement des revenus des cabinets dentaires.


Bonjour Mathieu, je ne vais pas vous tomber dessus, juste préciser que depuis des décennies la sécu n'a jamais mis le pistolet sur la tempe de vos dirigeants pour leur faire signer leurs nomenclatures, la fameuse réplique du plateau technique ne date pas d'aujourd'hui , revoyez l'émission de Dechavannes sur le sujet .
Les dentistes ont en effet perdu leur âme comme vous le dites, mais surtout c'est leur profession qui est ainsi faite , très peu payer le prothésiste pour faire du bénéfice ça date d'il y a longtemps, ne pas sauver une dent qui rapporte peu afin de vendre une couronne qui rapporte 100 fois plus ça date aussi et c'est encore d'actualité, le manque de contrôle de votre profession ça existe aussi, ne pas vouloir que les prothésistes évoluent c'est aussi une prérogative de vos patrons , les seules actions faites par vos patrons ont était menées contre les prothésistes qui sont sortie du schéma classique du subalterne .
Les patients seront gagnants quand votre profession ne fera plus le commerce des prothèses .

Bon appétit docteur .


Bonsoir Denturo X,
vous avez raison, les dentises sont en partie responsables des choix qui ont mené à la situation actuelle. Situation que l'on peut caricaturer de la manière suivante : beaucoup de dentistes / soins pas cher / libre tarif des prothèses. Le problème, c'est que notre activité a été déséquilibrée vers la prothèse à un point illogique. Ce tout prothèse laisse des patients sur le carreau et surtout ne régle pas les problèmes de santé publique par la prévention primaire et secondaire.
Si j'étais aux affaires (je n'y ai jamais été, alors c'est vrai c'est un peu facile de ma part) je ferais en sorte de diminuer le nombre de dentistes, avec une activité recentrée et de haut niveau en chirurgie orale et soins conserateurs (y compris restaurations indirectes collées et scellées) correctement prise en charge, des hygiènistes partout, cela simplifierai l'accés aux soins, et why not des denturos qui bossent comme des opticiens ou des prothésistes orthopédiques.

mathieu

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar mathieu » mer. 9 mai 2018 21:06

oups, le dernier message est de moi, j'en profite pour ajouter que beaucoup de dentistes dépensent beaucoup d'énergie à soigner leurs patients avec une grande conscience professionnelle et une grande honnêteté chaque jour dans leurs cabinets.
bien à vous
Mathieu

Infos

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Infos » jeu. 10 mai 2018 05:43

L'exercice de la denturologie par un prothésiste dentaire/denturologue est interdit par la loi, la profession de denturologiste n'étant pas reconnue par l'État français.

En France, la profession de prothésiste dentaire n’est pas une profession réglementée par le Code de la santé publique car non inscrite en son sein : elle n’est ni une profession de santé médicale, ni une profession de santé paramédicale. Le prothésiste dentaire est un artisan qui dépend de la Chambre de métiers et de l'artisanat.

La directive européenne 93/42 rendue obligatoire en juin 1998, définit la prothèse dentaire comme un dispositif médical sur mesure (DMSM). Le prothésiste dentaire exécute exlusivement son travail sur prescription médicale d'un professionnel de santé médical qualifié : chirurgien-dentiste omnipraticien ou spécialiste (chirurgie orale, médecine bucco dentaire ou ODF) ou tout médecin opérant dans le champ de l'art dentaire (notamment chirurgien oral, chirurgien maxillo-facial ou encore médecin stomatologiste).

En France, le prothésiste dentaire a l'interdiction de pratiquer les actes suivants, attenants à l'exercice de la médecine et de l'art dentaire :

Prévention, diagnostic et traitement des maladies congénitales ou acquises, réelles ou supposées de la bouche, des dents, des maxillaires et des tissus attenant, conformément aux articles L.4141-1 et L.4161-2 du Code de la santé publique (chirurgien-dentiste) et conformément à l'article L.4161-1 du Code de la santé publique (médecin).
La réparation des prothèses dentaires en dehors du contrôle d'un chirurgien-dentiste ou d'un médecin, conformément à l'arrêt n° 183 du 14 mai 1997 de la chambre criminelle de la Cour de cassation.
La prise d’empreintes, l’adaptation et la pose de prothèses dentaires, actes exclusifs des chirurgiens-dentistes et des médecins, conformément à l'arrêt du 4 novembre 1986 (pourvoi n°86-9024).
La vente directe de prothèses par le fabricant, conformément à l'arrêt de la Cour de cassation du 17 juin 1992. Le Conseil de la concurrence applique cette jurisprudence par sa décision n°89-D-36 pour l'analyse du marché de la prothèse dentaire.
Tout procédé de publicité ou toute manœuvre visant à tromper les patients sur le champ de compétences réel des prothésistes dentaires, conformément aux arrêts du 14 mai 1997 et n°3920 du 25 juin 1997 de la chambre criminelle de la Cour de cassation.

Par le principe de jurisprudence, tous ces actes sont rattachés à l'exercice illégal de l'art dentaire (Article L.4161-2 du Code de la santé publique) et de la médecine (Article L.4161-1 du Code de la santé publique). En conséquence, le praticien dans l'illégalité peut faire l'objet de poursuites judiciaires (criminelles ou pénales). Il s'expose à des peines pouvant s'élever à 30 000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement, comme indiqué à l'article L.4161-5 du Code de la santé publique pour l'exercice illégal d'une profession de santé médicale .

Seul le nettoyage de la prothèse dentaire peut être réalisé par le prothésiste dentaire sans le contrôle préalable d'un chirurgien-dentiste ou d'un médecin.

La denturologie n'étant pas reconnue par le ministère de la santé, il n'existe aucune formation ni aucun diplôme attenants à la denturologie sur le territoire. Un praticien détenteur d'un diplôme de denturologiste étranger devra se conformer aux lois françaises et adopter un exercice artisanal non médical en tant qu'artisan prothésiste dentaire s'il souhaite s'installer et exercer en France.

Invité

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Invité » jeu. 10 mai 2018 07:34

Faut vraiment que les dentistes soient bien mal pour vous attaquer aussi violemment . Vite , une réponse les denturos . :gigakach:

BEN HAÏM

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar BEN HAÏM » jeu. 10 mai 2018 09:51

Marc a écrit :Je ne suis pas dentiste, faut arrêter avec votre "dentistomania". Ils vous ont violé ou quoi pour être à ce point parano ? Je m'appelle Marc (tu veux aussi mon nom de famille, ma ville, mon adresse ? Ça d'avance à quoi ?), j'ai 26 ans et je suis en fin de BTS prothèse dentaire. Je suis tombé sur vous par hasard. Devant les reproches adressés à ma future profession, je me suis levé pour la défendre devant de pareils propos complètement aberrants. Que des dentistes viennent vous troller régulièrement sur ce forum cela ne m'étonne pas, tellement vous êtes convaincus que vous êtes dans votre bon droit alors qu'à part demeurer dans l'illégalité et dans l'indifférence générale du monde dentaire, il n'y a pas grand chose à tirer de vos interventions.

Je maintiens qu'une prise en charge de patients implique un statut de professionnel de santé et dans le cas de la denturo cela serait un statut paramédical pour la profession. Cette profession n'aura d'existence concrète et légale que le jour où elle aura une définition juridique professionnelle, un diplôme d'État, une formation reconnue par les instances publiques (avec une formation médicale en santé et en secourisme pour la sécurité des patients), des modalités d'accès réglementaire à la profession, une liste d'actes autorisés/interdits émanant du ministère de la santé (pris après avis de l'académie de chirurgie dentaire et de médecine) comme pour les autres professions paramédicales, une réglementation sanitaire, et un système de contrôle et surveillance de la profession, sans parler d'une déontologie, et d'une réglementation sur les tarifs prothetiques (à voir avec le code de la sécu), le tout inscrit au CSP. Sans cela, vous n'existez pas et vous compromettez même la santé publique car n'importe quel charlatan peut sans le moindre diplôme (ni même celui de prothesiste) se prétendre denturo et prendre en charge au black des patients dans des conditions sanitaires et de sécurité médicale plus que douteuses. Je dis ça je dis rien, mais vous brassez beaucoup d'air pour quedal.


Mon cher Saint Marc ou protholiquide, c'est selon le jour . .... ainsi tu ne serais même pas dentiste, juste une arpette de 26 ans ( t'as loupé tes études pour finir là ? ) ,Saint Marc un futur prothésiste qui doit aimer se faire martyriser, avec les dentistes il aura sa dose.
Bien entendu cette couille molle ne dit pas son nom, tout ce qu'il sait faire c'est enfoncer des portes ouvertes et ânonner le discours de ses futurs maîtres .
T'es le genre de prothésiste qui passera son diplôme haut la main, dés que c'est fait contactes nous, nous t'offrirons les tubes de vaseline qui vont avec , tu demandera à tes profs pourquoi, bien que ce ne soit pas dans les cours, il savent ! :biggrin:

Mon pôvre petit, si t'es vraiment une arpette, passe ton BTS, si t'es un peu intelligent, ce dont je doute, va te former en denturologie, grâce à nous tu pourras mettre ta plaque dans quelques années, nous travaillons pour toi , non ne dis pas merci, faut bien qu'il y ai des gens comme nous, des gens à qui tu doit la formation actuelle, sans nous qui avons combattu la voyoucratie dentaire tu n'aurais qu'un CAP à passer et personne ne saurait que les prothésistes existent . !

Si dans ta tête nous compromettons la santé publique en faisant n'importe quoi et en ce faisant payer au noir* c'est que tu n'as rien vu, rien entendu, bref t'as rien compris ! *

Maintenant regardes bien : chui là :bye2: hop chui plus là :bye2: .... chui fort hein !

* Povre couillon comment veux tu qu'un " denturo " qui ne travaille que pour une clientèle privée ( donc sans un seul dentiste qui lui donne du travail ) se fasse payer au noir ? Si c'était le cas, comment vit il ? Sans compte en banque ? En payant tout en liquide dans vie professionnelle et privé ?
REUFLEUCHIS UN PEU PÔVRE PÔVRE PÔVRE COUILLON !!!!! :drinks:
Va avec tes copains du FPAD ( Fédération des Prothésistes Artisan Dentaire ) chez eux au moins tu ne te feras pas allumer ! :haha:

Invité

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Invité » jeu. 10 mai 2018 10:03

Toujours au top notre ben :hi:


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités