Les perles de dentistes !

Pour parler de tout ce que vous voulez
Protho 88 .
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Protho 88 . » mar. 15 sept. 2020 12:13

En voila une perle de belle qualité, péchée à l'instant dans le forum eugénol !
Un dentiste qui reconnaît être une " brèle " en amovible ! Pensez qu'ils sont des milliers comme lui !


Troisième question : faute d'avoir soigné beaucoup de "vieux" (patientèle 30-50 ans) je suis une autenthique brèle en amovible (même pour une patiente que j'aimais beaucoup, j'ai ressorti les bouquins, protocole etc... Et j'ai quand même pas réussi à lui faire une PAC correcte)... Qui dit zone rurale dit beaucoup de seniors (mes interlocuteurs ont tous pensé me faire plaisir en m'annonçant la construction d'une maison de retraite supplémentaire), comment faire pour ne pas me retrouver summergé de dentiers ? J'envisage de me foutre dans un endroit discret et de ne faire la prise de rdv uniquement sur doctolib pour trier en fonction de l'accès à internet.

Invité
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Invité » jeu. 17 sept. 2020 18:05

Je crois que cette perle manque à votre collier ! Honteux . :close_tema:

Prison avec sursis pour le dentiste qui cassait volontairement les dents de ses patients
Par S. B. le 04-02-2019
Le praticien, qui était remplaçant dans un cabinet de dentiste, a avoué avoir cassé volontairement des dents afin de faire prendre en charge par les particuliers et la CPAM, des prothèses dentaires, plus coûteuses qu'un simple soin. Il a écopé d'un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende. Il devra aussi s'acquitter de dommages et intérêts à la CPAM. Les faits remontent à 2010 et 2011. Le dentiste qui était remplaçant dans un cabinet nîmois a été condamné pour avoir cassé volontairement les dents de ses patients...

Dentiste fou .
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Dentiste fou . » mar. 22 sept. 2020 10:00

Il y a bien des dentistes fous . :crazy_pilot:

12 ans de prison pour avoir opéré une patiente sur un hoverboard (vidéo)

Le dentiste américain a été condamné pour mise en danger de la vie d’autrui et diverses fraudes à l’assurance médicale.
Mis en ligne le 19/09/2020 à 10:25
Le dentiste a été lourdement condamné.
Le dentiste a été lourdement condamné. - YouTube

Une amende de 2,2 millions de dollars, une condamnation à 20 ans de prison dont 8 avec sursis pour mise en danger de la vie d’autrui et autres fraudes à l’assurance maladie, voilà ce dont a écopé Set Lookhart, un dentiste américain de 35 ans, filmé en train d’opérer une patiente sur… un hoverboard, une sorte de marchepied équipé de deux roues sans guidon.

Selon le juge du département local de la Justice, « la vidéo de l’hoverboard pour laquelle M ? Lookhart est surtout connu n’est même pas l’aspect le plus grave de cette affaire. » Et pour cause, RTL Info rapporte que le dentiste a été reconnu coupable de 46 chefs d’inculpation, dont l’exercice illégal de son métier, le détournement d’argent et la fraude. « Il a presque tué de nombreux patients en pratiquant des milliers d’anesthésies sans consentement ni formation adéquate », insiste la justice de l’Alaska.

De son côté, Set Lookhart affirme ne pas savoir dire avec certitude « quand j’ai commencé à dérailler. » « J’aurais pu et dû faire preuve d’une plus grande discipline », s’est-il enfin excusé.

Superperle .
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Superperle . » ven. 25 sept. 2020 16:14

En voici une belle de perle, une bien grosse !
Le prothésiste est il prévenu quand il va chercher des empreintes que certaines sortent de la bouche d'un patient qui a le corona ? Permettez moi d'en douter !


Peut-on facturer aux patients un « forfait covid » pour compenser les coûts supplémentaires induits par le protocole de soins Covid-19 (masques, EPI, désinfection, etc.) ?

La réponse est théoriquement oui, mais le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes appelle sur son site internet « à la plus grande circonspection » sur le sujet. L’institution rappelle le Code de la santé publique : le praticien conventionné ne peut exiger le paiement d’une prestation « qui ne correspond pas directement à une prestation de soins » (Art. L. 1111-3-4 du CSP). « D’autres dispositions légales et déontologiques entrent en ligne de compte, souligne encore l’Ordre, notamment celles relatives à l’information préalable sur les frais à payer, au tact et à la mesure, à l’interdiction d’exercer comme un commerce et au devoir d’aménité (articles L. 1111-3, R. 4127-240, R. 4127-215 du CSP et R. 4127-233 du CSP) ».

Si cette facturation est possible, il faut impérativement veiller à obtenir l’accord préalable du patient, devis à l’appui, et surtout respecter le tact et mesure. « Des conciliations ont déjà eu lieu dans certains départements, des patients critiquant l’absence d’information préalable ou le niveau de facturation, indique l’Ordre. Le cas le plus caricatural aura été une facture s’élevant à… 300 euros. Outre l’absence d’information, c’est bien le montant de ce forfait qui cristallise le plus souvent les insatisfactions ». En l’absence de décision judiciaire, la plus grande prudence est de mise.

L’assurance maladie et les syndicats signataires de la convention, Les CDF et l’Union Dentaire, doivent se retrouver pour poursuivre les négociations concernant une majoration forfaitaire spéciale Covid. Les CDF souhaitent un forfait au « titre de la maîtrise du risque infectieux » ainsi qu’une majoration sur certains actes tandis que l’Union Dentaire avance une proposition chiffrée : un supplément de 72 euros dit « temps et EPI crise sanitaire » lors de la réalisation d’un ou plusieurs actes techniques à effet aérosol au cours d’une même séance de soins.

????
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar ???? » mar. 29 sept. 2020 15:03

Encore un bon . :diablo:

Le docteur A H a été condamné à 3 ans prison dont 12 mois avec sursis et à payer un total de 170 000 € aux parties civiles. Son cabinet situé a Trun (61) été saisi. Le jugement sera affiché pendant deux mois dans les organismes sociaux concernés, ainsi qu’au Conseil national de l’Ordre.

Les faits dont avait à répondre l’homme dont le chiffre d’affaires était le plus important du Calvados couvrent la période du 1er février 2010 au 3 décembre 2013.

C’est la vigilance d’une patiente du praticien qui est à l’origine de deux procédures judiciaires qui viennent de trouver leur épilogue. La femme avait constaté que les actes facturés ne correspondaient pas aux soins quelle avait eus et en avait informé sa caisse d’assurance maladie.

Suite à la plainte déposée par la Direction départementale des finances publiques du Calvados, le dentiste avait fait l’objet d’un contrôle fiscal. L’étude de son dossier avait permis de mettre à jour une dissimulation de ses revenus et des détournements de fonds représentant un manque à gagner de 119 000 € pour l’administration. Le 16 mai 2017, il avait été condamné pour ces faits à de lourdes pénalités et à 12 mois de prison avec sursis.

Ce 28 janvier, c’est pour escroquerie, faux et usage de faux en écriture que le dentiste âgé de 59 a comparu de nouveau au tribunal de Lisieux.

Au terme d’une enquête qui a duré 6 ans, les contrôleurs ont constaté que le quinquagénaire avait une méthode très personnelle de respecter la nomenclature et la cotation des actes qu’il pratiquait. Ce sont environ 160 patients - principalement parmi les bénéficiaires de la CMU - qui ont été répertoriés comme ayant été victimes de ses pratiques.

Les irrégularités concernent essentiellement des actes non réalisés, mais facturés - notamment des prothèses -, des actes surfacturés ou non justifiés (tels des arrachages de dents ) ou encore des facturations « par anticipation ».
Abonnement numérique à partir de 1 euro
Une dette de 1,4 million d’euros

L’enquête a été rendue complexe à cause de la gestion « atypique » du médecin. En effet, il faisait lui-même sa comptabilité à la main, car, selon lui, il n’était pas à l’aise avec l’informatique. La gestion de ses comptes bancaire a également été difficile à démêler ; l’homme utilisant indifféremment son chéquier professionnel et personnel.

Seul son endettement a été facile à établir ; les remboursements des 25 prêts qu’il a contractés - sans préjudice d’emprunts auprès de proches atteignant plusieurs centaines de milliers d’€ - dépassant ses revenus mensuels d’un montant total de 22 500 €. Pendant les trois ans et demi sur lesquels a porté l’enquête, les taux de remboursement du foyer allaient de 100 % à 143 % de ses revenus.

« J’étais dans une spirale infernale », souffle le prévenu. Avec le temps, j’aurais remboursé... » C’est pour tenter de résorber une dette estimée à 1,4 million d’euros - après avoir culminé à plus de 3,3 millions d’euros - que le praticien a commencé à avoir recours à des procédés qui lui ont valu des sanctions judiciaires et administratives lourdes. En plus d’une peine d’emprisonnement de 3 ans dont 2 avec sursis, du paiement de 170 000 € aux parties civiles (caisse primaire d’assurance, RSI, MSA, Conseil de l’Ordre) et de la saisie de son cabinet médical de Trun, le dentiste est radié à vie par l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes.

Invité
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Invité » lun. 5 oct. 2020 16:20


Et celui la ?
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Et celui la ? » lun. 5 oct. 2020 16:47

Pas plus de punition .... à la retraite simplement ! :big_boss:

La chambre disciplinaire du conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes de Normandie a radié, en décembre 2019, un praticien installé aux Andelys depuis 1989 pour « des manquements à l’hygiène et des risques pour la santé des patients ». L’information a été révélée, jeudi 9 janvier 2020, par nos confrères de L’Impartial. Franck Legrand était déjà suspendu d’exercice à titre conservatoire, et pour une durée de cinq mois, depuis le 15 juillet par l’Agence régionale de santé (ARS).

Tout a commencé par deux signalements de clients occasionnels, en date des 19 juin et 3 juillet2019. Dès le 10 juillet, le conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes de l’Eure procédait à une visite du cabinet, situé avenue de la République. Le praticien, âgé d’une soixantaine d’années, exercait depuis toujours au sein même de son domicile, une vieille maison bourgeoise aux allures de manoir hanté.
Abonnement numérique à partir de 1 euro
Un cabinet d’un autre âge

Le rapport des deux émissaires de l’ordre est sans appel. Dans leurs conclusions transmises à l’ARS, elles préconisent une interdiction d’exercice. Leur passage aux Andelys a permis de pointer « un état de malpropreté qui ne pouvait résulter que d’un défaut de nettoyage persistant ». Les conseillères ordinales ont également souligné que le dentiste ne respectait pas « les bonnes pratiques de stérilisation et d’asepsie ». La salle de stérilisation, « installée dans une ancienne cuisine sombre et poussiéreuse », n’était ainsi pas pourvue « d’une soudeuse à sachets et d’une cuve à ultra-sons », ont-elles observé. Par ailleurs, le praticien n’a pas été en mesure de démontrer qu’il savait utiliser l’appareil de stérilisation de ses instruments, appelé autoclave. Sa gestion des déchets d’activités de soins à risques infectieux a également été mise en exergue. Le spécialiste a d’ailleurs reconnu que ses rebuts n’étaient plus collectés par une entreprise agréée depuis de nombreuses années.

Plainte demandant sanction

La plainte de la direction générale de l’ARS, enregistrée le 17 juillet et demandant une sanction, a été examinée en audience le 5 décembre par la chambre disciplinaire. Le conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes de l’Eure s’était associé aux doléances de l’ARS. Face à ses pairs, le dentiste andelysien, que Paris-Normandie n’a pas réussi à joindre, a soutenu qu’il « n’avait pas commis de manquement aux règles d’hygiène », rapporte Antoine Berrivin, président de la chambre disciplinaire. Il avait toutefois admis, le 10 juillet, « avoir des difficultés à faire face, notamment depuis le départ de sa secrétaire, à l’ensemble des tâches d’entretien », qui lui incombaient. Pour sa défense, le médecin a revendiqué « une pratique traditionnelle de l’art dentaire qui a toujours donné satisfaction à ses patients ». Il a d’ailleurs produit à l’audience une pétition et de nombreux témoignages en sa faveur.

De mémoire, Antoine Berrivin n’a pas souvenir d’un dossier « aussi grave » en chirurgie dentaire. « L’ARS m’avait informé, commente Frédéric Duché, le maire (DVD) des Andelys. Ce n’était pas mon dentiste mais je n’avais jamais eu de signalements négatifs. L’arrêt d’un praticien n’est jamais une bonne nouvelle pour la collectivité. Il doit rester maintenant deux dentistes dans la commune. »

La radiation du docteur - qui avait un mois à la date de notification de la décision, mi-décembre, pour faire appel auprès de la chambre disciplinaire nationale - a vocation à être « définitive », signale Antoine Berrivin. « Pour demander à être relevé de son incapacité à exercer, il devra attendre un délai de trois ans et repasser en chambre disciplinaire tout en présentant de solides garanties », poursuit le président de l’organe de contrôle.

Selon nos informations, le dentiste envisageait de prendre prochainement sa retraite.
Plusieurs patients prennent sa défense
Sur les réseaux sociaux, de nombreux patients du praticien ont réagi à sa radiation. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, tous, sans exception, le qualifient de « très bon dentiste ». « Il était toujours disponible quand il y avait une urgence, souligne cette internaute. Heureusement qu’il était là quand une rage de dents de sagesse arrivait un week-end (...) Je vais le regretter ! » « Je l’avais depuis 1990 et je n’ai jamais eu de problèmes », ajoute une autre. « Travail nickel, très arrangeant pour les règlements. Surtout, il lui arrivait de prendre des patients très tard, y compris le week-end », poursuit cette patiente. « Il a soigné mes deux enfants, mon époux et moi-même. Nous n’avons jamais eu aucun problème », observe ensuite cette mère de famille. « Le lieu était atypique, c’est certain, mais personnellement, je n’ai jamais constaté un manque d’hygiène apparent », juge un autre patient. « Son cabinet faisait peur, mais je n’ai jamais eu de problèmes », complète cette autre. « Nous sommes une famille de quatre personnes qu’il soignait régulièrement. C’est le seul dentiste où mes enfants n’avaient pas peur d’aller. Ils se chamaillaient pour passer en premier. On le regrette déjà », insiste une autre habituée. « Si tous les dentistes pouvaient avoir sa technique et ses doigts (...), précise encore un dernier patient. Ce médecin m’a sauvé des dents que même des stomatologues n’ont pas réussi à soigner... Et sans douleur. Peut-être une technique pas dans l’air du temps, mais extrêmement efficace et peu coûteuse. Il faisait son maximum pour sauver des dents. » Et de conclure : « Il ne méritait pas ce qui lui tombe dessus. Bien au contraire ! »
David Goudey

Journaliste, agence locale de Vernon
d.goudey@paris-normandie.fr

Archives .
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Archives . » sam. 10 oct. 2020 15:21

Dentistes ripoux : "c'était systématique" .

11h54, le 17 janvier 2013 , modifié à 10h42, le 24 janvier 2013

En fouillant on retrouve des archives qui doivent être encore d'actualité .

TÉMOIGNAGE - Une assistante dentaire décrit les actes de dentistes peu scrupuleux.

>> L'INFO. C'est une véritable arnaque menée par des dentistes parisiens. L'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France a indiqué mardi qu'elle menait des contrôles dans plusieurs centres de santé de Paris où, selon des révélations du Parisien, des dentistes sont soupçonnés de pratiques illégales.

Des dentistes de ces trois centres, avaient l'habitude de poser des "prothèses dentaires céramiques multiples alors même que l'état dentaire des patients ne le nécessitait pas", selon une lettre de la CFDT-Santé de Paris adressé à l'Assurance maladie. Sous couvert d'anonymat, une ancienne assistante dentaire a témoigné jeudi au micro d'Europe 1. Devant toutes ces dérives, elle a fini par démissionner Il y a quelques semaines.

• Une arnaque à la CMU ? Cibles privilégiées des praticiens :les patients bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU), qui garantit la prise en charge de certaines prothèses. Or, les trois centres visés par l'enquête appartiennent au Cosem, une association à but non lucratif dont les salariés, choqués par ses pratiques ont contacté l'ARS tout comme certains usagers.

Les contrôles menés portent "à la fois sur les prises en charges médicales relevant de l'Assurance maladie" et sur "le respect de la réglementation, l'hygiène et la sécurité", a précisé l'ARS. L'Assurance maladie a simplement assuré "mener des contrôles sur les centres dentaires low-cost", qui se sont développés ces derniers mois.

• "C'était systématique". Notre assistante dentaire, que nous nommerons Christine*, a assisté à ces pratiques. "La prothèse c'est quelque chose qui rapporte", a-t-elle expliqué au micro d'Europe 1. "C''était systématique : un patient sous le régime de la CMU avait le droit à une prothèse", a-t-elle confié expliquant devoir "chercher des bobards à raconter aux patients".

Christine décrit également la cadence de travail de ces dentistes : "j'ai vu des collègues sortir du cabinet en pleurant et en disant 'mais ce n'est pas possible, tel praticien vient de dévitaliser six dents, alors que ce n'était pas justifié'", a-t-elle assuré. Elle explique également avoir vu des médecins sortir de leur cabinet pour guetter les patients possiblement CMU. Aujourd'hui elle se dit "écœurée" : "je n'ai pas à protéger ce praticien voyou qui fait n'importe quoi de la bouche des gens".

Europe 1
Par Marc-Antoine Bindler avec Aurélien Fleurot

Protho 38 .
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Protho 38 . » mar. 13 oct. 2020 16:36


Leçon de choses .
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Leçon de choses . » dim. 18 oct. 2020 07:25

Sans faire de généralités car pas tous les dentistes ne se conduisent ainsi, cette assistante dentaire démontre le pouvoir que donne cette profession à leur patron, elles n'ont pour vivre pas d'autres droits que de subir un asservissement !
Là, cette assistante , à bout, se révolte au lieu de se laisser détruire définitivement !
Nous lui souhaitons d'obtenir son, ses droits légitimes !

Dans l'ensemble, les prothésistes eux aussi subissent d'énormes pressions de la part de leurs donneurs d'ordres, la différence avec cette assistante les prothésistes est que ceux ci ne peuvent que subir le dictat des fournisseurs d'empreintes !
Il n'existe même pas un contrat moral liant le dentiste au prothésiste .
De fait, les prothésistes, contrairement aux assistantes dentaires, ne disposent d'aucun point d'appui face aux pressions qu'ils subissent .
En tenant compte que les artisans prothésistes n'ont pas de syndicat pour les défendre et qu'ils sont satisfait de leur condition de subalterne, nous pouvons affirmer que dans l'avenir, malgré toutes les avancées technologiques, dans 30 ans les prothésistes en seront toujours au même point .


Quand des prothésistes se révoltent en principe ils changent de métier, mais ne font rien pour changer leur condition professionnelles .
Heureusement certains se tournent vers la Denturologie .


Voici le corps du sujet trouvé sur le Forum Eugénol de ce jour :

Forums associés : Assistantes et équipes de soins Exercice professionnel Syndicalisme

rockblues
15/10/2020 à 11:33

... Moi qui pourtant ne supportait plus les réclamations des salariés n’ayant que des droits et rarement des devoirs...
Proposition rupture conventionnelle négociation échouée ( je n’étais pourtant pas gourmande, je demandais 2 mois de salaire).
A voulu m’en filer qu’un.
Moi pas ok.
Allez -y, tapez moi dessus, lâchez-vous, Rock est une connasse d’AD, une profiteuse comme les autres:

Docteur .

Si mon état de santé le permet avec une reprise actée pour le 9 Novembre 2020, je vais être obligée de me ménager tout en respectant le lien de subordination qui vous est dû.
Il est bien entendu que je respecterai scrupuleusement la législation, qu’elle soit au niveau de la CCN, du Code du travail, ou d’autres textes législatifs.
Si mon planning horaire ne change pas (ce qui reste à votre seul pouvoir) j’arriverai donc à 8H30 au lieu de 7h40 tous les matins. Je pense que cela sera suffisant puisque le temps d’habillage/déshabillage est considéré comme temps de travail par la CCN.
Je ne pourrai plus déclencher le générateur radio également, ma fonction me l’interdisant formellement, et cette information dont je vous avais parlé il y a quelques mois est vérifiable sur le site du CNO, de la MACSF, ID, DYNAMIQUE DENTAIRE etc etc. Vous m’aviez dit avoir la certitude que cette fonction pouvait être exercée par une assistante, et que votre PCR vous l’avait confirmé. Elle se trompait.
De plus, ayant souffert d’une néoplasie du sein avec extension ganglionnaire, on peut considérer que celui-ci a suffisamment été irradié dans le cadre de mon traitement (radiothérapie). C’est pour cette raison que je m’en étais inquiétée.
Si mes horaires sont maintenus en journée continue, je prendrai obligatoirement ma pause repas durant 20 minutes, soit au bout de 6h de travail, soit selon mon indice glycémique si la médecine du travail le préconise, je compte par ailleurs demander une visite de pré-reprise afin de me renseigner.
Je ne reporterai aucune intervention chirurgicale et ne proposerai plus de la faire durant mes congés, les suites de celle avortée le 2/06 ont été bien trop lourdes pour moi, tant physiquement, que moralement et financièrement parlant.
Je jetterai systématiquement les embouts des seringues d’irrigation, et tout matériel étant estampillé à usage unique contrairement aux écrits me demandant le contraire, ne voulant pas être tenue responsable d’un risque de contamination croisée.
En cas d’événement familial ( comme un décès par exemple) je ne me désisterai plus pour assister aux obsèques et bénéficier du repos conventionnel comme déjà fait précédemment.
Je ne donnerai aucune suite également à la personne gérant le social si elle me demande de venir travailler au milieu des 3 jours de deuil comme lors du décès de ma mère.
J’entamerai également les démarches pour l’immatriculation ADELI afin d’être en conformité avec la législation, car quand vous m’avez dit que cette décision vous appartenait, vous vous trompiez. Etant qualifiée, mon immatriculation est obligatoire: je vous rassure, elle n’engendre aucun surcoût pour le cabinet et je m’en occuperai personnellement.
Je demanderai également de bien vouloir m’accorder l’entretien professionnel individuel qui doit avoir lieu au bout de 2 ans d’ancienneté, et de me communiquer le nom de l’organisme gérant la CFP.
Si des heures supplémentaires sont nécessaires, je ne pourrai plus les accepter sans le délai de prévenance adéquat.
Mon arrêt maladie ayant généré de très grosses difficultés financières, il est fort probable que durant plusieurs mois je vous demande un acompte afin de limiter les frais bancaires sur mon compte, frais déjà appliqués lors des refus de mes demandes précédentes.
Enfin, je vous remercie de bien vouloir veiller à maintenir tous les mois à date fixe la rémunération dont je bénéficie en ITT dans le cadre de la mensualisation et de la loi ANI, la personne gérant les salaires connaissant le taux journalier des indemnisations AG2R. Pour rappel, l’arrêt Covid de Mars m’a été réglé fin mai, la dégradation de mes finances ne me permettant plus cette attente »

"On a deux vies, la seconde commence quand on comprend qu'on en a qu'une"


[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité